Présentation générale des formations

Les classes générales et technologiques:

  • Seconde générale et technologique

Ces classes accueillent après la 3e, principalement des jeunes qui veulent obtenir un baccalauréat général spécialité biologie-écologie  ou un baccalauréat technologique (STAV).

Possibilité d’intégrer la section européenne anglais et la section sportive handball. Cela se poursuit en 1è et Tale.

Elle est rénovée à la rentrée 2019.

  • Le baccalauréat général

La finalité première de ce baccalauréat est la poursuite d’études supérieures longues (écoles d’ingénieurs, vétérinaires, universités…). Le parcours proposé par les lycées agricoles se caractérise par l’enseignement de la spécialité biologie-écologie. A noter que les écoles vétérinaires sont gérées par le ministère de l’agriculture.

Rénové à la rentrée 2019.

  • Le baccalauréat technologique STAV

Il permet d’acquérir les bases nécessaires à la poursuite d’études supérieures (BTSA), DUT ou facultés de biologie et STAPS notamment. C’est la seule formation technologique qui permet l’accès à des écoles préparatoires spécifiques (TB) – avec la série STL-. Poursuites d’études dans les écoles d’ingénieurs en agroalimentaires, en génie biologique, en environnement ou dans les écoles vétérinaires. Voir lien ONISEP

Rénové à la rentrée 2019.

 

 

Les classes de secondes professionnelles et le baccalauréat professionnel:

Le cycle de préparation en 3 ans du baccalauréat professionnel est constitué par la classe de seconde professionnelle, les classes de première et de terminale professionnelles. Trois secondes professionnelles ” nature-jardin-paysage-forêt “, ” productions spécialité animales “, ” productions spécialités végétales”  permettent l’accès aux spécialités du baccalauréat professionnel du même champs professionnel : aménagements paysagers, conduite et gestion de l’exploitation agricole, productions horticoles. Le baccalauréat professionnel est un diplôme qui vise à former des responsables d’exploitation et des employés hautement qualifiés. Il atteste de la capacité professionnelle. La poursuite d’études est possible en Certificat de Spécialisation (CS) ou Brevet de Technicien Supérieur Agricole (BTSA).

 

Le Brevet d’Etudes Professionnelles Agricoles (BEPA)

A la rentrée scolaire 2009, le BEPA, diplôme professionnel de niveau V, est renové et devient une certification intermédiaire accessible en cours de cursus du baccalauréat professionnel en 3 ans.

 

Le cycle supérieur court (Brevet de Technicien Supérieur)

Le brevet de technicien supérieur agricole, diplôme de niveau III, permet d’avoir la responsabilité d’une exploitation ou d’une entreprise agricole ou encore d’exercer une fonction de technicien supérieur salarié dans les domaines du paysage ou encore de la conduite de projets d’animation en milieu rural.
Le BTSA atteste d’une qualification professionnelle. Son objectif est l’insertion professionnelle. Mais la poursuite d’études est  possible en préparant une licence professionnelle, un certificat de spécialisation ou un second BTSA en un an.
Pour toutes les formations BTSA dispensées, le dispositif d’inscription est celui de l’Education nationale : dossier unique parcoursup qui permet de s’inscrire à la quasi-totalité des formations d’après bac, quelles qu’elles soient.
Pour s’inscrire ou se renseigner, cliquez sur le lien suivant : https://www.parcoursup.fr
Attention, l’inscription démarre début janvier et est close vers la mi-mars de chaque année.