BAC S

Vous trouverez le détail de cette formation en format PDF :

Présentation Filière Scientifique_0117

 

Organisation des études et structure de l’examen

Le Français et les TPE font l’objet d’épreuves anticipées en fin de 1ère, les autres disciplines sont évaluées en épreuves terminales ou en contrôle continu pour l’EPS. 60% des coefficients sont affectés aux disciplines scientifiques (Mathématiques, Physique – chimie, SVT et Biologie – écologie). l’ATC se nomme, depuis 2011, l’EAT.

Les objectifs de l’enseignement de Biologie – Ecologie

Le programme de Biologie – Écologie propose aux étudiants d’acquérir progressivement au cours des deux années de formation, une culture scientifique cohérente dans le domaine des sciences biologiques, depuis la cellule jusqu’à l’écosystème. Les élèves conduisent au fil du programme une réflexion sur le concept de Développement Durable.

Concrètement, il est question des applications des sciences biologiques qui prennent aujourd’hui une part de plus en plus importante dans l’économie mondiale, l’agriculture, la santé, la procréation et l’environnement.

Sont étudiés par exemple la génétique, les stratégies de reproduction, l’immunologie, la gestion de la biodiversité, les pollutions ou les OGM ainsi que les grandes fonctions biologiques (nutrition, reproduction, communication) régissant les relations entre les communautés animales et végétales des écosystèmes.

L’accent est mis sur le caractère scientifique de l’écologie. Pour cette raison, les élèves sont engagés dans une approche concrète et pratique d’un ou plusieurs milieux. À partir d’un problème d’ordre écologique, il formulent des hypothèses et mettent en place une étude pour les vérifier. Ils collectent des informations, des échantillons et des données chiffrées sur le terrain. Ceux-ci sont ensuite exploités en laboratoire. À la fin des deux années de formation, ils sont en mesure de proposer des pistes pour la gestion ou la remédiation du milieu étudié.

Cette formation, intégrée aux autres compétences de cette filière S, a pour premier objectif de permettre une poursuite d’études fructueuses, tout particulièrement dans les sciences et les technologies du vivant. Elle a aussi pour but de développer leur conscience citoyenne et leur esprit critique par une réflexion sur l’impact des activités humaines sur le fonctionnement de la biosphère.

L’atelier d’Ecologie pour les élèves de l’option SVT

Un atelier d’écologie dispensé en classe de première, permet aux élèves d’acquérir quelques concepts de base de l’écologie.

Au travers de l’étude de la biologie et de l’écologie d’un individu animal ou végétal dans son environnement, les élèves acquièrent les connaissances indispensables à la compréhension du fonctionnement des populations puis des communautés vivantes. Cette étude de cas s’appuie sur leurs acquis de SVT (génétique, reproduction, fonctions de communication) et leur permet à terme de construire une représentation efficace de la notion d’écosystème.

Concrètement, ils conduisent une réflexion sur des exemples actuels comme la gestion de la biodiversité, les espèces en voie de disparition, les changements climatiques, les biocarburants ou les OGM.

L’option ATC : Agronomie – Territoire – Citoyenneté

Au cours de cet enseignement (depuis la réforme de 2011, cela se nomme EAT), les étudiants acquièrent des outils nécessaires à la compréhension des systèmes alimentaires, des systèmes agraires et des systèmes de production, tout en mesurant l’impact de ceux-ci sur l’espace et l’environnement. L’accent est mis sur les relations entre l’agriculture et l’environnement.

Les problématiques sont abordées de façon pluridisciplinaire. Les enseignants d’Économie, d’Histoire – Géographie, d’Éducation Socio – Culturelle, de Biologie – Écologie et d’Agronomie proposent chacun leur éclairage sur des problèmes tels que la pollution des eaux, l’épuisement des ressources naturelles, les systèmes alimentaires, les choix de production…

Les études s’appuient sur des cas concrets (visites, medias, sorties sur le terrain…). Les élèves y développent une démarche active (enquêtes, entretiens, collectes et restitutions d’informations…).

Les étudiants poursuivent à cette occasion le développement de leur démarche citoyenne et de leur capacité à admettre des points de vue différents et à argumenter.

AVES : L’atelier Accompagnement Vers les Etudes Supérieures

Le BAC S est l’aboutissement d’une formation générale et scientifique. Il n’a aucun caractère professionnel et conduit à la poursuite d’études supérieures avec un large éventail de formations possibles.

L’atelier AVES propose un complément de formation en vue de ces études supérieures qui suivront l’obtention du diplôme. Il vise à apporter aux participants les connaissances et le capital culturel qu’ils ne peuvent trouver par eux-mêmes ou au sein de leur environnement familial et qui leur ouvrent des perspectives nouvelles et plus élevées. Cet atelier apporte aux étudiants les outils et les méthodes pour améliorer leurs chances de réussite à un éventuel concours. L’AVES s’organise en ateliers de 3H chaque semaine en classe de première. Il repose sur un double tutorat : les élèves sont pris en charge par les enseignants de l’atelier AVES d’une part, et par des étudiants de grandes écoles d’autre part. Les élèves sont en contact direct avec des jeunes dont la réussite est en cours d’achèvement et qui les suivront pendant leurs deux années de formation.

Les 6 modules AVES :

1. Outils et Méthodologie : technique de prise de notes, organisation du travail personnel, lecture rapide, organisation de la gestion du temps, recherche documentaire, utilisation de certains outils informatiques…

2. Découverte et Connaissance du monde des études supérieures : journées d’immersion dans des classes préparatoires, des universités et des grandes écoles.

3. Découverte et Connaissance de l’entreprise : visites d’entreprises diverses et de laboratoires de recherche. Interventions de professionnels (chercheurs, ingénieurs, experts…), conférences.

4. Acquisition de capital culturel : sorties culturelles (théâtre, expositions, musée, découverte du patrimoine…)

5. Techniques d’expressions : médias, interview, restitutions…

6. Dynamique de groupe : voyage d’intégration (3 jours en début de formation), voyage d’étude (une semaine en milieu de formation), travail en équipe (enquêtes, restitutions).

Les TPE : Travaux Personnels Encadrés

Les TPE sont des travaux collectifs réalisés par des groupes d’élèves entre le mois de septembre et le mois de mars de l’année de première. Ils constituent un enseignement obligatoire et sont présentés au baccalauréat sous forme d’épreuve obligatoire anticipée. 2 heures sont inscrites dans l’emploi du temps des élèves.

Chaque groupe (2 ou 3 élèves) choisi un sujet de travail à partir de thèmes définis au niveau national.

Les contours du sujet sont délimités en accord avec les professeurs. Ils élaborent ensemble un questionnement et dégagent une problématique. Le sujet, bien cerné, est alors traité par le groupe d’élèves en autonomie. Ils peuvent envisager tout type de réalisation sur des supports divers tels que maquettes, poèmes, une de journal, dossier écrit, expérience scientifique, vidéo, représentation théâtrale, page Internet, affiches,etc.

Quelle que soit la production envisagée, la démarche doit impérativement comporter des phases de recherche et d’exploitation de documents. Les élèves doivent faire preuve d’initiative dans la conduite de leur travail en vue d’aboutir à une réalisation concrète. Ils ont le temps de mener un véritable travail, en partie collectif, qui va de la conception à la production achevée. Ils rédigent aussi un carnet de bord individuel qui témoigne de leur itinéraire.

Le TPE implique obligatoirement au moins deux disciplines. Le sujet choisi et la problématique formulée doivent permettre de mettre en évidence des liens existant entre différentes disciplines (ex : Mathématiques/Écologie, Anglais/SVT). Au moins une des deux disciplines doit être à caractère scientifique (Mathématiques, Physique-Chimie, SVT ou Biologie-Écologie). Les élèves sont alors encadrés pendant toute la durée du TPE par les enseignants des disciplines concernées.

L’évaluation a lieu dans le courant du mois de mars de l’année de première. Elle porte sur l’ensemble du parcours et prend en compte, non seulement la production, mais aussi sa présentation écrite et orale.

Pour en savoir plus : www.eduscol.fr

La gestion des déplacements sur les 2 sites

Issue d’un partenariat entre l’Éducation Nationale et l’Enseignement agricole, notre filière S bénéficie de la double compétence de deux équipes pédagogiques et de deux établissements.

Localisation des deux sites :

Organisation de l’emploi du temps sur les deux sites :

Chaque semaine, les cours sont dispensés 3 jours sur le site de Blaise Pascal et 2 jours sur le site de Bougainville.

  • Les élèves ne changent pas d’établissement en cours de journée. Lorsque les cours sont dispensés sur un site, ils le sont pour toute la journée. Les repas sont pris sur place pour les demi-pensionnaires.
  • Les élèves externes se rendent donc le matin directement sur le site indiqué sur leur emploi du temps.
  • Pour les élèves internes, le transport d’un site à l’autre est assuré par le bus de ville.
  • Les lycéens sont suivis et pris en charge par les deux équipes « vie scolaire » des deux établissements.

Après le Bac série S

Le BAC S prédispose à la poursuite d’études supérieures dans le domaine des sciences et technologies, de la médecine… Rigoureux et méthodiques, ces bacheliers réussissent aussi dans de nombreuses autres études.

  • Un bachelier S sur cinq s’inscrit en classe préparatoire aux grandes écoles. Ces classes prépas sélectionnent leurs élèves sur dossier. Voie d’accès aux grandes écoles, elles exigent de grandes capacités d’organisation et de travail, une bonne résistance physique et psychologique, pour suivre les deux années de préparation aux concours.
  • Les prépas scientifiques :

– En 1re année, les élèves choisissent entre MPSI (maths, physique, sciences de l’ingénieur), PCSI (physique, chimie, sciences de l’ingénieur), PTSI (physique, technologie, sciences de l’ingénieur) ou BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre), selon leurs goûts et capacités.

– En 2e année, les prépas MP, PC, PSI, PT succèdent aux PCSI, MPSI ou PTSI. Elles offrent des chances équivalentes d’intégrer une école d’ingénieurs ou une école normale supérieure (ENS).

  • D’autres voies sont aussi ouvertes aux bacheliers S : les prépas économiques et commerciales option scientifique (pour intégrer HEC, l’ESSEC…), les BTS, les IUT…

Admission

  • Sur dossier et après entretien :

– à l’issue de la classe de Seconde Générale et Technologique préparée en lycée de l’Éducation Nationale ou du Ministère de l’Agriculture, quelles que soient les options choisies

– au vu d’un bon niveau de compétences générales, d’aptitudes intellectuelles en expression et en mathématiques et d’un intérêt marqué pour les sciences expérimentales

– pour ceux présentant une certaine motivation pour la poursuite d’études longues et scientifiques après le BAC.

  • Où retirer son dossier ?

– Les dossiers d’inscription sont à retirer au lycée Bougainville (01 60 62 33 00) ou au lycée Blaise Pascal (01 64 05 22 65).

– Après réception de votre dossier accompagné d’une lettre de motivation, un rendez-vous sera fixé pour un entretien préalable avec l’équipe pédagogique.

Accédez à la fiche synthétique du Bac S (pdf)